Message au débouché des mégapoles

Les russes prennent leur temps mais sont à l’heure. Bercés par les ronflements de nos compagnons de cabine, nous pouvons à nouveau nous permettre de regarder passer le temps, prêts à franchir en toute décontraction nos premiers fuseaux horaires depuis Moscou, doucement égarés dans le décompte des distances parcourues. Nous nous arrêterons à Perm mais …