Mongolie, Gobi or not Gobi

Une arrivée paisible, un bout de cadavre, cinquante nuances de lait, de l’huile sur le goudron, le poids du silence, de la bouse séchée, cinq bouteilles de vodka, des médailles par centaines, un bout de dent, la mémoire courte, un jogging déchiré, un stroboscope, une fumée indomptable et une ville qui ne sait pas trop où elle en est. La Touf de la Jument passe trois semaines en Mongolie en bonne compagnie

Le petit goulag dans la prairie

“A Perm les gens sont vraiment sympas, pas comme à Moscou où personne ne vient t’aider si tu ne demandes pas” Lera, serveuse avenante et ravie de rencontrer des touristes à Perm Six heure du matin, réveil dans une chambre ornée de tableaux d’étonnants points de vue d’un Paris en fleur, nous nous habillons copieusement car …

Message au débouché des mégapoles

Les russes prennent leur temps mais sont à l’heure. Bercés par les ronflements de nos compagnons de cabine, nous pouvons à nouveau nous permettre de regarder passer le temps, prêts à franchir en toute décontraction nos premiers fuseaux horaires depuis Moscou, doucement égarés dans le décompte des distances parcourues. Nous nous arrêterons à Perm mais …

Les Dessous de la JuMent – 1 -Paris/Moscou

Aujourd’hui la Touf de la Jument donne de la voix et vous permet une petite immersion au travers de quelques enregistrements audio assemblés depuis le jour du départ jusqu’à l’arrivée du train à Moscou. Pour en savoir plus il ne vous reste plus qu’à écouter!

Premiers pas sous la neige

Quand on tente de se faire une idée de ce que pourrait être un tour du monde on a tendance à voir de grandes forêts vierges, des plages de sable, qu’il soit blanc, doré ou noir, des temples dégoulinants de mysticisme, des villages isolés aux milieux de montagnes majestueuses et des océans infinis peuplés de …

C’est le jour du départ

Les visas sont pris, le sac fait, le changement d’adresse validé, on a fait un bisou à pas mal de monde, la dernière raclette de circonstance raisonne encore en nous comme autant de feux de joies. Le train part dans un peu plus de quatre heures et c’est une sensation tout de même plutôt vertigineuse. …