Les Blinis de Luba

Les Blinis nous ont accompagné tout au long de notre périple russesque. Situés entre la crêpe et le pancake, ils arborent une texture on ne peut plus moelleuse, se dégustent autant sucrés que salés, se prennent en apéro, en plat ou en dessert, et c’est Luba qui nous a enfin dévoilé leur recette.

Luba & Moussi
  • Farine – 3 tasses (600 ml)
  • 2 œufs
  • Sucre – 2 cuillères à soupe
  • Sel – 1 cuillère à thé
  • Huile de Tournesol – 50 grammes
  • Lait – 300 grammes
Spasyba Alexander pour la traduction

Mélanger le tout, sans conserver l’ombre d’un grumeau, laisser reposer quelques heures au frais, et enfin, se lancer dans la cuisson.

Plus épais qu’une crêpe ou galette, le Blini n’est toutefois pas aussi dodu que son cousin le pancake. Après un aller-retour sur la poêle bien huilée, votre blini est prêt lorsque qu’il est doré et scintillant.

Pour la mesure de l’épaisseur et pour l’indice de cuisson

En guise d’apéritif, il sert de base pour une belle couche de crème fraîche et de caviar (gros œufs rouge), mais peut également s’accompagner de harengs.

En plat principal, il peut-être fourré avec de la viande et des oignons ou avec des légumes de saison.

En dessert ou au petit déjeuner, vous pouvez naturellement l’agrémenter de miel, confiture, ou chocolat en tout genre.

Vous voilà prêt à vous régaler, cependant, un proverbe court sur la préparation des Blinis, “Les premiers sont toujours ratés” (cc Alexander)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: